mardi 28 août 2012

Tutoriel : casque grec en papier mâché

Je vais tenter de faire un tuto en mode "la classe américaine" (vous ne trouvez pas qu'ils sont super forts les ricains pour faire des tutoriels, DIY ou vidéo de démo?). Sauf que là c'est pour faire un casque en papier mâché, c'est déjà plus compliqué d'avoir l'air classe dans ces conditions. 

L'objectif : 
Les images sont libres de droit mais elles ont été prises par Jan Prchal sur ce site.

On trouve 10 000 sortes de casques grecs sur Internet mais ce qui semble caractéristique c'est : 
  • des languettes pour protéger les joues et le nez, plus ou moins longues et plus ou moins couvrantes,
  • la crête, qui peut aussi être en plumes.
**********

Les ingrédients :
  • des journaux (je conseille "les Echos", ça permettra à ce torchon de se montrer utile à quelque chose)
  • du carton souple (type boîte de céréales, là je n'ai pas d'avis sur la marque ça dépend de ce que mangent vos nains)
  • de la farine
  • de l'eau
  • deux grands bols
  • une bombe de peinture dorée (ou de n'importe quelle couleur)
  • de la peinture blanche (même si elle n'est pas sur la photo)
  • scotch et ciseaux à bouts ronds (même s'ils ne sont pas en photo)
  • et le plus important : un ballon de baudruche
**********
Les étapes :

1. Préparer le support
  • gonfler le ballon de baudruche de façon à ce qu'il soit un peu plus gros que la tête à laquelle le casque est destiné. Le premier bol vous sert de support pour poser le ballon sans qu'il roule partout (malin, hein?)
  • tracer avec le marqueur l'emplacement du front, des yeux, du nez et du menton de  la tête à laquelle le casque est destiné. Ne pas oublier de mesurer l'écartement des yeux. Tracer également la margeur du visage et la hauteur de la nuque. 

  •  Ajouter des morceaux de cartons pour dessiner les parties du casques qui s'éloignent trop de la forme de la tête, à savoir : la crête, la languette du nez (arcades sourcilières comprises) et celles des joues. Fixer le carton à l'aide de scotch. Si vous devez repositionner les morceaux de carton sur le ballon ATTENTION, ne tirez pas comme une brute sur le scotch, ça peut faire claquer le ballon. De même, si vous découpez les languettes à proximité du ballon, privilégiez les ciseaux à bots ronds. 
 2. Préparer les matériaux

  • Découper le journaux en petites bandelettes de 3-4 cm de large et 10-12cm de long. Plus les bandelettes sont petites, plus il sera facile de les poser joliment. Plus ça sera long aussi. à vous de voir.
  • mélanger la farine et de l'eau dans le second bol, jusqu'à obtenir une consistance de mélasse, genre lait démaquillant. 

 3. Faire des trucs dégueux mais marrants

  • Tremper les bandelettes de journal dans la mélasse des deux côtés. Ne pas trop détremper les bandelettes, sinon elles se déchirent.
  • Coller les bandelettes sur le support (et oui : ça colle!). Alors sur cette étape, on y va, on n'hésite pas à coller 5-6 couches de papier les unes sur les autres, en croisant les sens et en décalant les bandelettes d'une couche à l'autre. Plus on en met, plus c'est rigide à la fin. Une zone en particulier est à soigner : la jonction entre la crête et le reste du casque. Il faut que certaines bandes (dont celles de la dernière couche que vous poserez si vous voulez que ce soit plus joli) fassent le lien entre ces deux parties (donc en collant une extrémité de la bandelette sur la crête et une autre sur le casque). La crête va devenir lourde et le carton qui la porte humide. Elle va s'affaisser progressivement, ce qui n'est pas bien car risque de déchirer le carton (et puis ça va sécher de travers après). Pour éviter ça, je vous conseille d'abandonner le bol qui tient le ballon et de passer à une autre technique pour tenir le support : suspendre le ballon à l'envers (photo visible dans la partie suivante).

zoom sur la jonction entre la crête et le reste du casque
 4. Laisser sécher et libérer le casque

  • Attendre 2-3 jours que le tout sèche.
  • Quand le casque est bien sec, crever le ballon.
  • Recouper aux ciseaux les éventuels morceaux de papier journal que vous aviez laisser dépasser parce que vous ne saviez pas quoi en faire.

Technique à utiliser pour tenir le support quand la crête devient trop lourde
 5. peindre le casque

  • Sous-coucher à la peinture blanche. Il n'y a pas à hésiter sur ce point, si on veut que ce soit joli, on sous-couche : c'est chiant mais c'est la vie. 
  • Peindre avec la couleur désirée. 

**********

Si c'était à refaire, je changerais :

  • la taille du ballon, le mien était un peu trop gonflé, le casque est grand.
  • la forme des pièces qui reviennent sur les joues, qui ne ressemblent pas trop au modèle.
  • j'essayerais d'ajouter des décors avec du papier à la fin de l'étape 3.
Mais quand même, je suis globalement contente. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire